Vous êtes confrontés à la perte d’autonomie d’un proche et vous vous interrogez sur une éventuelle entrée en établissement médicalisé. Grâce à nos 32 EHPAD, nous accompagnons chaque jour des personnes en perte d’autonomie pour leur offrir un hébergement collectif et sécurisant, des soins adaptés et des animations sources de bien-être et d'épanouissement.

Un projet personnalisé d'accompagnement et de soins

Les Etablissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de la Croix-Rouge française accueillent des personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie, pour qui la vie à domicile n’est plus possible.

L’admission dans l’un de nos établissements se fait à la demande de la personne âgée ou de son entourage, sur la base d’un avis médical (médecin traitant, médecin spécialiste ou médecin hospitalier) et après un bilan gérontologique qui permet d’évaluer son niveau de dépendance (grille Autonomie, gérontologie, groupe iso-ressources - AGGIR).

Nous travaillons dans le respect des personnes âgées, de leurs habitudes, de leurs attentes et de leur rythme de vie. Ainsi les résidents bénéficient de la présence continue d’un personnel formé et attentif à leurs besoins.

Composées de médecins coordonnateurs, d’aides-soignants, d’aides médico-psychologiques, d’infirmiers, de personnel d’animation et de rééducation, nos équipes définissent avec chaque résident et sa famille un projet de soins et d’accompagnement personnalisé. Elles assurent en permanence la qualité des soins et l’aide aux gestes de la vie quotidienne.

Des animations thérapeutiques, ludiques et culturelles

Notre objectif est de maintenir l’autonomie des résidents le plus longtemps possible et de développer une vie sociale riche génératrice de convivialité, de bien-être et d’épanouissement.

C’est pourquoi les journées des résidents sont rythmées par des activités, ateliers et animations qui aident à préserver leurs facultés et à favoriser le lien social. Chacun, selon ses goûts et ses envies, peut faire le choix d’y participer ou non, rien n’est imposé.

Ainsi nous proposons trois types d’activités :

  • thérapeutiques : activités manuelles et sensorielles, art-thérapie, ateliers mémoire, gymnastique douce…,
  • ludiques : jeux de société, activités théâtrales ou musicales…,
  • culturelles : lecture, écoute de musique, revue de presse...

Nous organisons également des sorties – promenades, visites de musées, pique-niques – qui apportent divertissement et plaisir aux personnes accueillies.
 

Hébergement temporaire et accueil de jour: prendre le relais des familles

Certaines personnes âgées, qui vivent chez elles mais sont en perte d’autonomie ou  présentent des troubles de la mémoire, peuvent bénéficier d’un accueil temporaire qui permet aux aidants familiaux de s’accorder un temps de répit nécessaire et bénéfique.

Ainsi la Croix-Rouge développe des modes d’accueil alternatifs afin d’offrir plus de souplesse et plus de choix aux personnes dépendantes et à leurs aidants :

  • l’hébergement temporaire : il s’agit d’offrir un soutien pour une durée déterminée (allant d’1 semaine à 3 mois) à des personnes âgées confrontées à des difficultés momentanées, privées de l’aide familiale ou contraintes de quitter leur domicile. Ce type d’accueil est également un dispositif de répit pour les aidants familiaux : il permet aux proches de se reposer ou de s’absenter en toute sérénité, sans culpabiliser, en assurant un relais dans la prise en charge de l’être cher.
  • l’accueil en journée : autonomes ou rattachées à un EHPAD, nos unités d’accueil de jour s’adressent aux personnes âgées vivant à domicile et présentant des troubles cognitifs. Les personnes sont accueillies à la journée, à la demi-journée ou simplement pour quelques heures. Nos équipes leur proposent des activités ludiques et relaxantes visant à leur apporter une stimulation physique et psychologique, à maintenir leurs capacités relationnelles et leur autonomie, tout en offrant des moments de répit aux aidants.

Modalités financières

Nous veillons à assurer une offre financièrement accessible pour les personnes accueillies et accordons une attention privilégiée aux personnes âgées les plus démunies. Ainsi tous nos établissements sont totalement ou partiellement habilités à l’aide sociale départementale.

Les frais de séjour comprennent le tarif hébergement, le forfait soins et le tarif dépendance :

  • le tarif hébergement : il comprend le logement, la restauration, l’entretien du linge ainsi que l’emploi des personnels d’accueil, d’animation de vie sociale. Le tarif hébergement est réglé par la personne accueillie ou, en cas d’insuffisance de revenus, par sa famille ou l’aide sociale départementale ;
  • le forfait soins : il est versé directement par l’Assurance maladie à l’établissement et n’est donc pas à la charge du résident. Les frais dentaires, les honoraires et prescriptions de médecins spécialistes libéraux, les examens avec des équipements matériels lourds et les transports sanitaires sont pris en charge par l’Assurance maladie comme pour tout assuré social ;
  • le tarif dépendance : il varie en fonction du niveau de perte d’autonomie du résident, évalué chaque année par le médecin coordonnateur en lien avec l’équipe soignante pour déterminer la classification GIR dont relève la personne âgée. Ce tarif est à la charge du résident, solvabilisé en partie par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA).
Haut