Nous accueillons au sein de nos maisons d'enfants à caractère social, nos structures de placement familial et nos lieux de vie et d'accueil, des enfants et des jeunes placés sur décision de l'Aide sociale à l'enfance ou du juge des enfants et leur proposons un accompagnement global et personnalisé.

MECS : soutenir le développement de l’enfant et maintenir les liens familiaux

Les Maisons d’enfants à caractère social (MECS) accueillent et hébergent de manière collective, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, des enfants et des jeunes de 0 à 21 ans (selon leur agrément) qui ne peuvent rester dans leur milieu de vie car leurs parents rencontrent des difficultés et ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins. 

Les enfants et jeunes y sont confiés par l’Aide sociale à l’enfance et/ou par le juge des enfants selon une durée qui varie en fonction de la décision de protection et de l’évolution de la situation. 

Nous accompagnons dans nos 6 MECS 230 enfants. 

Un accompagnement global assuré par des équipes pluridisciplinaires

Les MECS offrent un environnement éducatif stable et chaleureux qui permet en même temps de travailler au lien parent-enfant. L’accompagnement proposé est global (insertion sociale, scolaire, professionnelle, accompagnement éducatif, thérapeutique, accès aux soins…), collectif et individuel, puisqu’il vise à mettre en place le projet personnalisé de l’enfant en fonction de ses besoins et de son projet individuel. L’objectif est de favoriser le bon développement de l’enfant, son bien-être et sa protection. 

Cet accompagnement est mis en œuvre par des équipes pluridisciplinaires composées de chefs de service, éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, maîtresses de maison, veilleurs de nuit, psychologues, infirmiers, aides médico-psychologiques… 

Des modalités d’accueil diversifiées

Au-delà de l’hébergement, les MECS de la Croix-Rouge diversifient les réponses apportées aux enfants et à leur famille en proposant des accueils de jour, notamment tournés vers le travail de remobilisation scolaire pour les jeunes décrocheurs scolaires ou ayant des difficultés à l’école, des accompagnements à domicile, des accueils séquentiels… 

Sur décision du juge, des visites médiatisées peuvent être organisées. Il s’agit alors d’accompagner la rencontre entre l’enfant et ses parents dans le cadre des droits de visite. Cela permet de travailler le maintien de la relation parents/enfant ou sa reprise. 

Placement familial : offrir un projet éducatif global et personnalisé aux enfants

Les services de placement familial regroupent des assistants familiaux (familles d’accueil) qui accueillent chez eux les enfants et jeunes placés au titre de la protection de l’enfance. Cet accueil au sein de familles leur offre un environnement stable et chaleureux, tout en travaillant à la restauration de la relation parents-enfant. Cela permet de prendre en charge de façon permanente les enfants et de leur offrir une continuité d’accueil et une stabilité au sein d’un autre milieu familial. 

Les enfants et jeunes y sont confiés par l’Aide sociale à l’enfance et/ou par le juge des enfants selon une durée qui varie en fonction de la décision de protection et de l’évolution de la situation. 

Une profession réglementée

L’assistant familial est un travailleur social qui doit être titulaire d’un agrément délivré par le conseil départemental après vérification des conditions d’accueil des enfants qui doivent garantir leur santé, leur sécurité, leur épanouissement et leur bien-être.

Un accompagnement éducatif global

Le travail de l’assistant familial s’inscrit dans un projet éducatif global qui nécessite un ensemble d’interventions (sociales, éducatives, psychologiques…). C’est pourquoi l’assistant familial fait partie d’une équipe pluridisciplinaire et est rattaché à un service de placement familial. Cela permet d’accompagner et soutenir les assistants familiaux dans leur fonction. 

Un projet personnalisé est élaboré pour chaque enfant en concertation avec l’enfant, sa famille et l’assistant familial. Les éducateurs coordonnent et articulent le travail dans le cadre du suivi du projet personnalisé avec l’ensemble des personnes concernées. 

Nous accompagnons 284 enfants au sein des 5 services de placement familial que nous gèrons.

Lieux de vie et d’accueil (LVA) : une prise en charge alternative aux hébergements classiques

Un lieu de vie et d'accueil (LVA) est une structure de petite taille assurant un accueil et un accompagnement personnalisé aux enfants et aux jeunes placés au titre de la protection de l’enfance. Les enfants et les jeunes sont donc orientés sur décision judiciaire du juge des enfants ou sur décision administrative de l’Aide sociale à l’enfance.

Ils sont une alternative aux structures d’hébergement collective classique et aux familles d’accueil puisqu’il s’agit d’un petit effectif d’enfants, vivant dans un lieu chaleureux, souvent une maison, avec des personnes appelées « permanents du lieu de vie ». Ces personnes qui vivent sur place sont donc fortement investies personnellement et accompagnent les enfants et les jeunes dans leur quotidien.

Un accompagnement personnalisé et de proximité

Cette présence quotidienne permet de partager de nombreux moments avec les enfants et les jeunes accueillis (« vivre avec », partage des moments de vie et du quotidien…) et permet de créer un cadre sécurisant et rassurant.

L’accompagnement proposé est global (insertion sociale, scolaire, professionnelle, accompagnement éducatif, thérapeutique, accès aux soins…) et se matérialise à travers la mise en place d’un projet individuel. L’objectif est de favoriser le bon développement de l’enfant, son bien-être et sa protection.

Les LVA travaillent avec de nombreux partenaires pour accompagner les enfants et les jeunes sur l’ensemble de leur projet : scolarité, accès aux soins, aux loisirs, au sport… 

Nous disposons de 27 places au sein de nos 5 lieux de vie et d’accueil.

Haut