Les HRDA, des lieux de détente pour les malades et de répit pour leurs proches

Parce que l’accompagnement des personnes âgées et de leur famille représente un enjeu central dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, nous vous proposons de prendre le relais quelques heures par semaine et de nous confier vos proches en toute tranquillité pour vous permettre de vous ressourcer, grâce à un service bénévole innovant, les Haltes répit-détente Alzheimer (HRDA).

Préserver la qualité de vie des personnes âgées dépendantes et de leurs aidants

Les HRDA de la Croix-Rouge française sont des lieux d’accueil non médicalisés qui proposent des activités adaptées aux personnes malades et permettent aux aidants de prendre du temps pour eux. Une prise de relais temporaire centrée sur l’écoute et le partage, pour maintenir un lien social malheureusement trop souvent altéré par la maladie.

Ouvertes une à deux demi-journées par semaines, les HRDA sont gérées par des bénévoles Croix-Rouge, spécifiquement formés à l’accueil et l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elles accueillent des personnes atteintes de difficultés cognitives (maladie d’Alzheimer ou apparentée), dont la maladie n’est pas à un stade trop avancé. Elles offrent également aux aidants un lieu d’écoute et d’orientation vers des structures plus spécialisées.

Une approche humaine, d'encadrement et d'écoute

Chaque bénévole s’occupe d’une personne en particulier, ce qui permet de créer un lien de confiance essentiel. Attentif à ses envies et à ses besoins, il partage avec elle des activités conviviales, individuelles ou collectives qui lui donnent l’occasion de s’évader de son quotidien dans un lieu chaleureux et adapté à sa maladie.

Chaque demi-journée s’articule autour d’activités auxquelles les personnes accueillies participent en fonction de leurs goûts et de leurs envies. Ces activités, ludiques et non thérapeutiques, permettent de retrouver certaines sensations, voire de réapprendre certains gestes. Elles prennent la forme de jeux – scrabble, bridge, loto… –, de discussions (en faisant par exemple parler les bénéficiaires de leur famille, grâce au support d’un album photos) ou d’activités manuelles comme la cuisine, la peinture, le jardinage…

Echanger avec les autres familles et les bénévoles

Au-delà du temps libre offert aux aidants pour se ressourcer et récupérer, les Haltes Répit-Détente Alzheimer sont aussi un espace de rencontre avec les autres familles : l’occasion d’échanger et de partager son expérience, de se sentir compris et soutenu par des personnes vivant la même situation.

Au sein de la halte, les aidants peuvent également bénéficier, s’ils le souhaitent, d’un temps d’écoute de la part des bénévoles – une parole bienfaisante qui leur permet de verbaliser et d’extérioriser ce qu’ils ressentent.

 

Haut