La protection de l’enfance consiste à prévenir les difficultés auxquelles les familles peuvent être confrontées avec leurs enfants, à les accompagner et à les aider. Elle vise aussi à accompagner, et parfois à accueillir les enfants quand la situation le nécessite. Elle doit garantir la prise en compte des droits et des besoins fondamentaux de l’enfant, soutenir son développement physique, affectif, intellectuel et social et préserver sa santé, sa sécurité, sa moralité et son éducation.

Elle comprend : 

  • des actions de prévention en faveur de l’enfant et de ses parents, 
  • le repérage et le traitement des situations de danger ou de risque de danger (recueil des informations préoccupantes par la cellule de recueil de l’information préoccupante du département),
  • des décisions administratives (prises par le conseil départemental - Aide sociale à l’enfance) et judiciaires (prises par le juge des enfants) pour assurer sa protection. 

 
Ces décisions de protection peuvent aboutir à des accompagnements éducatifs et sociaux au domicile des familles (intervention en milieu familial) ou à des mesures de placement (au sein d’une famille d’accueil ou dans un établissement tel qu’un foyer, une maison d’enfant à caractère social (MECS), un lieu de vie et d’accueil (LVA)…). 

La protection de l’enfance relève de la compétence des départements qui autorisent, financent et contrôlent les établissements et services dédiés. Elle est mise en œuvre par les services départementaux et, dans la grande majorité, par des associations privées à but non lucratif qui sont habilitées par les départements. C’est à ce titre que nous intervenons.

Au 31 décembre 2019, selon les chiffres clés de l’Observatoire national de la protection de l’enfance (0NPE), 312 500 mineurs bénéficiaient d’au moins une mesure relevant de l’aide sociale à l’enfance, soit une augmentation de 1,6 % du nombre de mineurs par rapport à 2018.

Le 119, un numéro vert pour l’enfance en danger

Le 119 est le numéro national dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l'être.

Tout le monde peut appeler le 119 : les enfants et adolescents confrontés eux-mêmes au danger, ou appelant pour un autre enfant qu'ils connaissent, et les adultes confrontés ou préoccupés par une situation d'enfant en danger (dans leur famille, voisinage, communauté éducative...).

Le 119 est joignable 24h/24, 7j/7, il est gratuit depuis tous les téléphones, confidentiel, invisible sur les factures détaillées, il n'apparaît sur aucun relevé de téléphone.

Le 119 peut également être contacté par un formulaire en ligne, en allant sur la page "Besoin d'aide ?" du site allo119.gouv.fr 

Prévention spécialisée : favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes en difficulté

Nous gèrons deux services de prévention spécialisée, un situé à Mayotte et l’autre en Nouvelle-Calédonie.

La prévention spécialisée est une mission de protection de l’enfance exercée directement par les conseils départementaux ou par des associations habilitées. 

Elle vise à prévenir la marginalisation des jeunes en difficulté et à favoriser leur insertion sociale et professionnelle. L'action de la prévention spécialisée consiste en un travail de proximité sur le milieu de vie des jeunes qui se trouvent ou risquent de se trouver en marge des circuits d'intégration sociale. 
La prévention spécialisée repose sur le travail de rue qui s’inscrit dans une démarche d’« aller vers », l’accompagnement individuel et collectif des jeunes et de leur famille (intervention sociale et éducative, cohésion sociale, médiation, développement social solidaire…).

Elle est fondée sur les principes d’anonymat et de libre adhésion et intervient sans mandat. Ainsi, les personnes rencontrées par les éducateurs ne sont pas désignées nominativement, ni par une instance administrative, ni judiciaire. Les éducateurs de rue vont à la rencontre des jeunes présents sur son territoire d’intervention. 

Pour mener à bien son action, la prévention spécialisée intervient en lien avec de nombreux partenaires (Education nationale, missions locales, aide sociale à l’enfance, soins, justice, entreprises…). 

Nos structures à retrouver dans le moteur de recherche

  • Relais parentaux
  • Centres maternels et centres parentaux
  • Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS)
  • Services de placement familial
  • Services spécialisés et dédiés aux mineurs non accompagnés (MNA)
  • Prévention spécialisée
  • Lieu de vie d’accueil
  • Une mission d’administrateurs ad hoc 
Haut