SERVICE D'EDUCATION SPECIALE ET DE SOINS A DOMICILE DE DOUE LA FONTAINE

32 Avenue du GÉNÉRAL LECLERC - 49700 DOUE EN ANJOU
  SESSAD

Présentation

SESSAD Doué La Fontaine Les S.E.S.S.A.D. sont des services médico-sociaux autonomes ou rattachés aux établissements d'éducation spéciale, réglementés par les annexes XXIV modifiées du décret nº 56-284 du 9 mars 1956, qui définissent les conditions d'autorisation, d'installation et de fonctionnement des établissements et services prenant en charge des enfants et adolescents handicapés. Les S.E.S.S.A.D. apportent au bénéficiaire, en association avec les parents, une aide à l'autonomie, par un soutien éducatif, pédagogique et thérapeutique individualisé. Ils interviennent ainsi dans le cadre d'une intégration scolaire ou pré professionnelle, mais aussi auprès des jeunes adultes non scolarisés, dans leurs différents lieux de vie : centre de vacances et de loisirs, domicile... Le S.E.S.S.A.D.de Doué la Fontaine s’adresse à 22 bénéficiaires de 12 à 20 ans (dérogation pour les 20/25 ans), garçons et filles, orientés par la M.D.P.H. , présentant une déficience intellectuelle, des troubles envahissants du développement, et/ou des troubles du comportement. Certains bénéficiaires proviennent de l’IME de Perray-Jouannet, l’accompagnement mis en place évitant une rupture brutale entre l’accompagnement en institution et le milieu ordinaire ou protégé. Au delà de sa vocation généraliste, le S.E.S.S.A.D. de Doué a spécifiquement une orientation pré-professionnelle. Ce service peut accompagner le bénéficiaire vers la formation qualifiante (C.A.P. , contrat de qualification,...), il favorise l'insertion professionnelle et sociale en milieu ordinaire ou protégé, il stimule les capacités du bénéficiaire et ses possibilités d'évolution en le maintenant dans son milieu de vie (famille, école, entreprise, environnement social).

Cadre de vie

Objectifs de l’accompagnement Les missions du S.E.S.S.A.D.pré professionnel de Doué la Fontaine sont définies comme suit : a ) Missions habituelles d’un S.E.S.S.A.D. : • Soutien éducatif • Soutien scolaire • Accompagnement thérapeutique en fonction des besoins • Maintien et/ou développement de l’autonomie (transport, argent…) • Socialisation • Travail avec les familles b) Missions orientées vers le monde du travail : • Exploration et développement des potentialités de l’usager en s’appuyant sur son milieu de vie (familial, social, territorial...) • Accompagnement vers la formation qualifiante (CAP , contrat de qualification, Bac Professionnel...). • Soutien dans la démarche de recherche d’emploi ou de stages. • Soutien dans la démarche d’intégration professionnelle (en milieu ordinaire ou protégé), non seulement vis-à-vis des employeurs, mais aussi en contribuant à lever différents freins à l’employabilité : logement, santé, mobilité. L’offre de services et les compétences interdisciplinaires requises pour réaliser les prestations L’offre de services repose fondamentalement sur un accompagnement interdisciplinaire (l’interdisciplinarité étant définie par le dialogue entre des disciplines qui s’influencent mutuellement au service du projet personnalisé). Les différentes prestations qui composent l’offre de services sont définies ci-dessous, les professionnels qui les mettent en œuvre pouvant être des salariés ou des intervenants spécialisés exerçant en libéral, en I.M.E. ou dans d’autres structures. Prestations socio-éducatives et d’accompagnement pré professionnel L’action éducative est basée sur la transmission des valeurs morales (savoir-vivre, respect d’autrui et des règles…), législatives et associatives. Chaque bénéficiaire est appelé à se responsabiliser en se confrontant aux contraintes et aux réalités du quotidien : horaires, hygiène, repas, tenue vestimentaire, gestion d’un budget, loisirs, déplacements… Le projet personnalisé (révisable chaque année) est le support de l’action éducative : le professionnel aide l’adolescent ou le jeune adulte à faire des choix personnels, à se positionner, à réfléchir, à fixer des objectifs concrets et réalistes de progression, à maintenir les liens sociaux dans son environnement. Un éducateur responsable de projet recense ces objectifs et en assure le suivi. Dans l’objectif de développer l’autonomie du bénéficiaire, une attention particulière est accordée a son milieu familial. Une utilisation du plateau technique de l’I.M.E. ainsi que celui de l’E.S.A.T. peut être parfois envisagé dans le cadre de la mutualisation des moyens, mis en place dans le cadre de la création du Pôle Handicap multi-sites.

Equipement

Les prestations socio-éducatives sont mises en œuvre par les professionnels suivants :  Les éducateurs :  Aide au développement de l’autonomie (utilisation des transports en commun ou individuel, gestion d’un budget…)  Aide à la socialisation en travaillant par exemple sur le respect de l’autre à travers des activités de médiations.  Soutien scolaire, séance d’aide à la lecture, d’informatique. Renforcement des activités des partenaires extérieur (orthophoniste, ASPFA …)  Soutien à l’émergence et à la réalisation du projet : visites de lieux de stage, de formation ou d’emploi, recherche de stages… dans le but d’aider le jeune à découvrir différents champs professionnels dans une logique d’employabilité. Soutien du bénéficiaire pendant ses stages en milieu professionnel (ordinaire ou protégé) et/ou son apprentissage.  L’assistant social Il effectue un suivi administratif des dossiers. Il intervient dans l’accompagnement social des jeunes concernés en complémentarité de l’action éducative avec les différents organismes partenaires (aider dans les démarches pour trouver un studio, s’inscrire dans un FJT , solliciter les aides au logement le cas échéant…). Il est un relais des familles et des usagers auprès des organismes partenaires et un facilitateur des démarches administratives. Prestations thérapeutiques et de soins Les interventions thérapeutiques et de soins visent à donner à chaque bénéficiaire le désir d’être en bonne santé physique et mentale et de s’accepter tel qu’il est, d’être acteur de sa vie et de pouvoir communiquer et agir sur son environnement. Cela passe par un renforcement de la construction de l’identité de l’adolescent ou du jeune adulte. Le positionnement thérapeutique – empathie, congruence, valorisation positive inconditionnelle, la déontologie, et la méthodologie sont mis en œuvre selon des principes identiques à ceux définis dans le projet d’établissement de l’I.M.E. de Perray-Jouannet. L’intervention thérapeutique s’insère dans une stratégie d’ensemble pour répondre au mieux au projet personnalisé du bénéficiaire. Le médecin-psychiatre, coordinateur de soins et prescripteur, est le garant du projet thérapeutique. Avant la mise en place des suivis, chaque soignant définit les aptitudes, potentialités et/ou difficultés du bénéficiaire. Les orientations thérapeutiques les plus pertinentes et les priorités à donner sont précisées lors des réunions interdisciplinaires. Les comptes-rendus de bilans et les notes d’évolution sont inclus dans le dossier médical de chacun et précisés dans le projet personnalisé adressés aux familles 2 fois par an. Une équipe interdisciplinaire assure la mise en œuvre des prestations thérapeutiques et de soins.  Le médecin psychiatre Garant du projet thérapeutique du bénéficiaire. Il coordonne l’application du projet. Il vérifie la pertinence des différents suivis de rééducations, évalue la cohérence des projets thérapeutiques en collaboration avec les autres intervenants, veille à l’harmonie entre l’enfant, sa famille et les professionnels.  L’infirmier Il assure plusieurs rôles complémentaires :  Un rôle de surveillance médicale en assurant le suivi régulier des soins des bénéficiaires, en vérifiant les vaccinations. Il alerte les personnes concernées (famille, médecin, collègues) des anomalies relevées et met tout en œuvre, avec l’accord des familles pour y remédier. En accord avec les familles, il peut être appelé à accompagner les bénéficiaires lors des consultations chez les différents spécialistes.  Un rôle d’information et de prévention à la santé dans les domaines de l’hygiène, du fonctionnement du corps humain, de la puberté et de la sexualité, de l’usage du tabac, des drogues et de l’alcool.  Un rôle de liaison avec les familles des bénéficiaires et les différents professionnels de soins. Il sensibilise les familles aux problèmes de santé de leur enfant et s’assure de leur accord avant toute intervention (mise en route d’un traitement hors urgence, prise de rendez-vous, rééducation…). Il assiste aux réunions de projet et établit un rapport écrit sur l’état de santé du bénéficiaire.  Un rôle administratif, en constituant le dossier médical du bénéficiaire et en le tenant à jour sur toute la durée de l’accompagnement. Il adresse deux fois par an aux familles des recommandations et, quand l’accompagnement du S.E.S.S.A.D. cesse, sa fiche médicale, une copie de tous les résultats d’examens et des consultations pratiquées sont remises au bénéficiaire. L’infirmier accompagne également le bénéficiaire dans l’élaboration et le suivi des dossiers de remboursement des frais médicaux auprès des différentes caisses ou instances concernées.  Neuropsychologue ( psycholinguiste ) Une prise en charges en neuropsychologie peut être proposée après la réalisation de l’anamnèse et d’une évaluation rigoureuse des capacités cognitives (mémoire, langage, fonctions exécutives..) du bénéficiaire. Cette évaluation aboutit à la proposition d‘un projet thérapeutique global pour le bénéficiaire, dont les objectifs sont définis en concertation avec lui. En fonctions des difficultés décelées, il pourra s’agir de favoriser le développement de certaines capacités qui lui font défaut ou encore de contourner des difficultés du bénéficiaire en s’appuyant sur les capacités cognitives efficientes. La mise en place du projet se fera nécessairement en étroite collaboration avec le milieu familial, les différents professionnels du S.E.S.S.A.D., voir des partenaires extérieurs. L’objectif final étant de mener le jeune vers un maximum d’autonomie et d’indépendance.  Le psychomotricien Il contribue au renforcement de la construction de l’identité du sujet et à la réalisation de ce dernier en agissant sur les fonctions instrumentales et expressives du corps. Les différentes approches, méthodes et la relation thérapeutique sont destinées à solliciter le sujet dans son corps, à l’aider à le réinvestir pour mieux l’habiter et l’utiliser. Après un examen psychomoteur, une démarche de soins en psychomotricité, en accord avec le sujet et intégré au projet thérapeutique global, peut être envisagée de manière rééducative et/ou thérapeutique pour répondre aux désordres psychomoteurs repérés (trouble du schéma corporel, maladresse, manque de repère dans le temps et l’espace, instabilité, inhibition…). On peut ainsi viser une activité motrice plus adaptée, nécessaire à la connaissance et à la maitrise du milieu et une conscience corporelle fondamentale pour une expression de soi sous différentes formes. Prestations pédagogiques  Les prestations pédagogiques peuvent être assurées par des établissements de formation pré professionnelle du milieu ordinaire (les classes SEGPA et ULIS ).  Une prestation en complémentarité et/ou renforcement de cette action (par l’intermédiaire d’associations, du type ASPFA) est envisageable afin d’offrir au jeune un accompagnement réellement adapté.  Il y a aussi la possibilité de solliciter les enseignants de l’UES de l’I.M.E. de Martigné Briand pour répondre à certains besoins spécifiques. Prestations administratives et de direction Certaines prestations concernant le secrétariat et la comptabilité ont une dimension spécifique dans un S.E.S.S.A.D. : fréquence des déplacements, travail en réseau (communication, conventions...), justifiant de consacrer des ressources dédiées à ces tâches. Les modalités d’accueil et d’admission  Pour une demande d’admission au S.E.S.S.A.D. Pré professionnel, les démarches sont les suivantes : 1. Saisie par la famille de la C.D.A.P.H . (entre septembre et janvier), pour obtenir un dossier en vue d’une orientation en S.E.S.S.A.D.. Le dossier est construit en partenariat avec les référents scolaires (collèges, établissements spécialisés, organismes de formations…). 2. Invitation du jeune et de sa famille à visiter plusieurs services afin de pouvoir exprimer un choix (entre janvier et mars) 3. Visite du service : le bénéficiaire et ses parents peuvent rencontrer le Directeur des Services (recueil des informations administratives et présentation des prestations du service) qui procède à l’évaluation de la demande. 4. Suite à ces entretiens, un avis est émis à la C.D.A.P.H. par le service, le jeune ou sa famille 5. Réunion des différents S.E.S.S.A.D. à la C.D.A.P.H. (avril/juin) pour recenser les demandes et étudier les affectations (en tenant compte des demandes des familles et des observations de chaque service). 6. Notification adressée par la C.D.A.P.H. (Juin/juillet) à chaque famille ou au bénéficiaire en précisant le S.E.S.S.A.D. retenu. La décision finale est prononcée par le Directeur des Services qui adresse (courant juillet), aux jeunes adultes ou aux familles des mineurs ou aux représentants légaux un courrier précisant la date d’entrée, les documents à remplir, ainsi que les informations relatives à la prise en charge (document individuel de prise en charge, règlement de fonctionnement, livret d’accueil…). 7. L’admission se fait en septembre, un rendez-vous est fixé avec le Directeur des Services, les éducateurs, le bénéficiaire et sa famille pour la lecture et la signature des documents (D.I.P.E.C. , règlement de fonctionnement…)

Capacité d’accueil

22 places

Disponibilités

L’organisation interne : Le S.E.S.S.A.D.est ouvert 42 semaines par an. Les partenariats Les partenariats représentent une dimension essentielle de l’accompagnement pré professionnel assuré par le S.E.S.S.A.D. :  Partenariats avec différents organismes du territoire du Saumurois.  L’I.M.E. de Martigné Briand et l’E.S.A.T. de Doué la Fontaine sont rattachés pour leur gouvernance à la délégation départementale du Maine et Loire, et pour leur gestion à la filière handicap Bretagne/pays de la Loire.  Partenariats avec les organismes d’évaluation – conseil – soutien – orientation : Missions locales, Pole emploi…  Partenariats avec les entreprises locales : viticulteurs, agriculteurs, entreprises du bâtiment, entreprises de services, commerces, collectivités territoriales…  Partenariat avec l’E.S.A.T. de la Croix-Rouge Française, ainsi qu’avec l’Entreprise adaptée (ISTA), situés à Doué-la-Fontaine qui offrent des possibilités étendues de découverte du monde de l’entreprise (horticulture, agriculture, plantes médicinales bio, entretien de véhicules)  Partenariats avec les différents acteurs contribuant à l’intégration socioprofessionnelle : services sociaux du Conseil Général, CCAS , organismes d’aide au logement… Ces différents partenariats doivent être formalisés par l’actualisation de conventions annuelles signées par le Directeur des Services ou la signature de nouvelles conventions plus spécifiques. La communication externe Les outils de communication sont les suivants :  une plaquette de présentation du S.E.S.S.A.D. destinée à tous les partenaires.  le document individuel de prise en charge, le livret d’accueil et le règlement de fonctionnement sont des supports à la relation avec le bénéficiaire et sa famille lors de l’accueil.  un questionnaire de satisfaction

Accès

Calculer un itinéraire

Haut